Curiosité, créativité, partage, sont les mots qui me définissent le mieux, d'après mes proches.
Je veille, je glane, je module pour proposer une sélection d'événements qui me ressemblent ! 

En savoir plus

Qui suis-je ?

© 2017 by Daenerys conseil - mentions légales - CGV

L'empowerment intergénérationnel, de quoi s'agit-il ?

17.05.2018

Leadership, agilité, design thinking... Parmi les nouveaux mots,  parfois encore un peu flous, arrivés depuis les années 2000, celui que j'affectionne particulièrement c'est l'empowerment. Il prend un sens encore nouveau lorsqu'il est décliné dans un cadre familial et intergénérationnel. Voici pourquoi : cet élan est source de moments de qualité, puissants, encourageants, créatifs, et réellement partagés entre toutes les générations. 

L'empowerment est un terme anglo-saxon recouvrant plusieurs pratiques et expériences différentes. Dans sa traduction la plus proche, on peut parler d'émancipation. Un dénominateur commun à ce mot-action ? C'est celui de "pouvoir" , qui se décline en plusieurs volets inter-connectés.

 

Le « pouvoir sur » évoque le passage d’une situation d’emprise qu’a un individu à une position de plus grande maîtrise , d’émancipation « extérieure », en rapport à un groupe, une situation. 

 

Le « pouvoir de » fait plutôt référence à la capacité pour un individu de prendre des décisions, de se mettre en mouvement, en action, de résoudre des problèmes. On parle de la capacité d’agir. 

 

Le « pouvoir intérieur » renvoie à l’image, l’estime de soi. Ici encore, il s’agit d’émancipation cette fois-ci vécue intérieurement. Ce « pouvoir intérieur » permet d’oser, de s’autoriser des changements pour soi et pour les autres , et de se connecter à la capacité de chacun à être en mesure d’influencer sa vie.

 

Le « pouvoir avec » fait appel à un collectif, un groupe et la capacité à incarner des valeurs de solidarité, créer un « nous ». Ensemble, un soutien mutuel, bienveillant qui donne un cadre rassurant et soutenant à chaque membre. 

 

 

 

 

En somme, il s'agit en famille de créer un espace d'accueil bienveillant pour reconnaître, célébrer, valoriser les talents et pouvoirs intérieurs de chacun, et ensemble, faire émerger une créativité collective pour un "nous" familial" ayant du sens. En cela, des personnalités comme Sir Ken Robinson, Marshall B. Rosenberg et Thomas d'Ansembourg sont inspirantes et je les considère comme pionniers de l'empowerment intergénérationnel. 


Laissez-moi vous les présenter ....

 

Sir Ken Robinson est l’un des experts de l’éducation les plus influents sur la scène internationale. Spécialiste de la créativité et de l’innovation, cet universitaire anglais a accompagné les réformes éducatives de plusieurs gouvernements à travers le monde. En 2013 parait en France son livre L'Élément : succès de librairie, traduit en vingt-deux langues, ce livre est un véritable plaidoyer pour une école qui aiderait chacun à trouver la "clef du bonheur ».

Dans tout son parcours, Sir Ken Robinson dénonce avec humour et conviction les ravages d'une pédagogie standardisée et plaide pour une école qui favorise la créativité. Et comme l'éducation est l'affaire de tous, autant intégrer ses préceptes au cercle familial !

 

« Le but de l’éducation est d’aider les étudiants à comprendre le monde autour d’eux,

et les talents qu’ils ont en eux, afin qu’ils deviennent des citoyens actifs et compréhensifs,
et des individus accomplis. »

 

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, voici l'une de ses nombreuses conférences, enregistrée en 2015, à l'occasion de l'événement Ashoka Talks "Redessinons l'éducation".

 

 

Marshall Rosenberg , formé à la psychothérapie psychanalytique, puis élève de Carl Rogers, est le fondateur et directeur de la formation du Center for Nonviolent Communication, en français, la CNV - Communication Non Violente. Marshall B. Rosenberg a créé les bases de la CNV en s'inspirant de la pensée de Gandhi et de Krishnamurti. Il observe que leur façon de penser et donc leur façon de parler et d'agir permet une véritable transformation du regard porté sur le monde grâce à la capacité d'empathie qu'ils pratiquent envers tout un chacun et grâce à leurs compétences mises au service d'actions concrètes favorisant le changement social.

 

Cet outil de communication, principalement verbal, peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes, comme la cellule familiale. C'est aussi une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l'empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Cette méthode nous apprend à nous défaire de nos conditionnements  (jugements, exigences, pensée binaire) et en soit c'est très libérateur. 

 

À mon sens, le processus de la CNV sert l'empowerment intergénérationnel de trois manières : 

 

. être à l'écoute de l'autre, c'est d'abord apprendre à communiquer avec soi-même pour clarifier ce qui se passe en soi (l'auto-empathie)

. communiquer vers l'autre avec une manière qui favorise la compréhension et l'acceptation du message (expression de ses besoins et demandes claires)

. favoriser une qualité d'écoute, et de présence, en recevant le message de l'autre d'une manière qui favorise le dialogue, quelle que soit sa manière de s'exprimer, et expérimenter l'empathie. 

 

Un autre élément plaisant de la CNV, c'est sa facilité d'approche. Le livre fondateur de Marshall Rosenberg, traduit en français par"Les Mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)" constitue une première approche complète pour aborder ce processus.

 

Je ne peux que recommander de consulter également le site de la CNV en France, qui propose des conférences inspirantes et stages de formations partout en France.  

 


Et je partage sans compter cette vidéo de feu Marshall B. Rosenberg, intitulée "Éduquer sans récompense ni punition".

 

 

 

Thomas d'Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association d’aide au jeunes en difficultés. Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente ( CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg. Devenu psychothérapeute et formateur certifié en CNV (Communication NonViolente) en 1995, il propose depuis plus de vingt ans un travail de connaissance de soi, de démantèlement des pièges de l’ego, d’écoute et d’empathie permettant d’apprendre à mettre le meilleur de soi au service de tous.

 

"La véritable autorité, c'est l'autorité AVEC, pas contre ou sur, c'est le POUVOIR ENSEMBLE,
à l'image d'un chef d'orchestre."

 

Son premier livre en 2001 “Cessez d’être gentil, soyez vrai – Etre avec les autres en restant soi-même” se vend à 400 000 exemplaires en France et est traduit dans 26 langues. 

 

Depuis 1995, il anime des conférences et ateliers en Belgique, en France, en Suisse, au Québec et au Maroc. Il a également animé durant plusieurs années des ateliers itinérants de développement personnel dans le désert du Sahara (Tunisie) et dans les montagnes de l’Atlas (Maroc), partageant là son expérience de nombreuses expéditions dans le désert organisées pour les jeunes de la rue. Les ateliers et les conférences qu’il anime – en mouvement, de façon vivante et illustrée – s’inspirent de ses différentes formations et expériences de vie et s’adressent à toute personne qui cherche à mieux se comprendre elle-même, à mieux comprendre les autres, à être plus consciente, bienveillante et responsable, et à trouver plus de sens et de joie à partager .

 

S'il fallait commencer par une vidéo de présentation, je vous suggère cette conférence , avec un titre (encore) évocateur :
"Être heureux, ce n'est pas nécessairement confortable"...

 

 

Et vous, êtes-vous partant pour goûter à l'empowerment intergénérationnel ? Un premier pour lequel j'aurai énormément de gratitude : commentez, partagez si vous y adhérez !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

partager sur Facebook
partager sur Twitter
Please reload

Vous aimerez aussi :

Une visite philosophique en famille au musée Picasso

09.12.2018

Le QG ludique, créatif et collaboratif en famille de l'été : Rendez-vous à l'Amiral !

07.04.2018

L'empowerment intergénérationnel, de quoi s'agit-il ?

05.17.2018

Des robots au musée ...

05.04.2018

1/6
Please reload